Pour ce faire, le ministre propose une augmentation de l'abattement et du plafond pour en bénéficier ainsi que des primes à la rénovation énergétique, écrit mercredi La Libre Belgique.

Concrètement, l'abattement, une dispense de droits d'enregistrement, passerait de 175.000 euros actuellement à minimum 200.000 euros et maximum 250.00 euros. Le plafond du prix d'achat pour accéder à cet abattement, présentement fixé à 500.000 euros, passerait à 600.000 euros.

Enfin, les acheteurs qui effectuent des travaux de rénovation énergétique pourraient bénéficier d'un abattement supplémentaire, pouvant aller jusqu'à 50.000 euros. Sven Gatz espère faire aboutir ces changements d'ici au 1er janvier 2023.

Pour ce faire, le ministre propose une augmentation de l'abattement et du plafond pour en bénéficier ainsi que des primes à la rénovation énergétique, écrit mercredi La Libre Belgique. Concrètement, l'abattement, une dispense de droits d'enregistrement, passerait de 175.000 euros actuellement à minimum 200.000 euros et maximum 250.00 euros. Le plafond du prix d'achat pour accéder à cet abattement, présentement fixé à 500.000 euros, passerait à 600.000 euros. Enfin, les acheteurs qui effectuent des travaux de rénovation énergétique pourraient bénéficier d'un abattement supplémentaire, pouvant aller jusqu'à 50.000 euros. Sven Gatz espère faire aboutir ces changements d'ici au 1er janvier 2023.