Selon Sporza, la chaîne du sport de la VRT, l'échevin des Sports Alain Courtois l'a confirmé ouvertement.

D'autres sources très proches du dossier l'ont quant à elles confirmé à mots couverts à l'agence Belga, vendredi en fin de matinée.

Sans que l'on sache si le contrat était déjà signé formellement à ce moment, on a appris qu'une conférence de presse serait organisée samedi en fin de matinée à l'Hôtel de Ville de Bruxelles pour officialiser l'accord.

Pour le moment, aucun élément n'a été divulgué par les différents partenaires quant au contenu de celui-ci.

Le quotidien Het Laatste Nieuws indiquait vendredi matin que les pouvoirs publics bruxellois injecteraient 4 millions d'euros par an dans l'opération.

Le cabinet de l'échevin des Sports Alain Courtois s'est refusé à commenter cette information.

Mais de source proche du dossier, on faisait observer que plusieurs informations récentes publiées par la presse lors des négociations, au cours des dernières semaines, s'étaient révélées inexactes, à commencer par celles qui faisaient état d'une rupture des négociations entre Ghelamco et le RSC Anderlecht.

Selon Sporza, la chaîne du sport de la VRT, l'échevin des Sports Alain Courtois l'a confirmé ouvertement.D'autres sources très proches du dossier l'ont quant à elles confirmé à mots couverts à l'agence Belga, vendredi en fin de matinée.Sans que l'on sache si le contrat était déjà signé formellement à ce moment, on a appris qu'une conférence de presse serait organisée samedi en fin de matinée à l'Hôtel de Ville de Bruxelles pour officialiser l'accord.Pour le moment, aucun élément n'a été divulgué par les différents partenaires quant au contenu de celui-ci.Le quotidien Het Laatste Nieuws indiquait vendredi matin que les pouvoirs publics bruxellois injecteraient 4 millions d'euros par an dans l'opération.Le cabinet de l'échevin des Sports Alain Courtois s'est refusé à commenter cette information.Mais de source proche du dossier, on faisait observer que plusieurs informations récentes publiées par la presse lors des négociations, au cours des dernières semaines, s'étaient révélées inexactes, à commencer par celles qui faisaient état d'une rupture des négociations entre Ghelamco et le RSC Anderlecht.