Son propriétaire, le groupe néerlandais Breevast, perçoit un loyer annuel de la Régie des bâtiments qui s'élevait en 2016 à 54,2 millions d'euros. Le bail locatif court jusqu'en 2034. Le candidat acquéreur a donc l'assurance de toucher un loyer indexé pendant 18 ans. Ce qui est une très belle affaire. Et également d'avoir un très bon locataire qui plus est, puisqu'il s'agit de l'Etat belge.

Cette situation devrait permettre de boucler la vente assez aisément. Elle pourrait également permettre à son propriétaire actuel de réaliser une très belle plus-value. Breevast a acheté la tour à la Régie des bâtiments pour 276,5 millions en décembre 2001. Le loyer s'élevait alors à 24,8 millions, avec une possibilité de réévaluation suite aux travaux de rénovation entrepris entre janvier 2005 et décembre 2009 par la Régie. Certains observateurs du secteur estiment que la plus-value pourrait avoisiner les 600 millions d'euros.

La Tour des Finances accueille aujourd'hui 4.800 fonctionnaires. Elle s'étend au total sur 200.000 m2 dont 120.000 m2 de bureaux, une superficie à laquelle il faut encore ajouter 700 places de parking.

Par Xavier Attout.