Depuis huit ans, le succès de ce centre commercial atypique -- notamment par son positionnement sur et sous la dalle historique de la ville universitaire -- ne se dément pas. Huit millions de visiteurs annuels sont aujourd'hui enregistrés. Et l'extension, dont Klépierre et le promoteur belge Wilhelm & Co discutent avec les autorités locales et universitaires depuis des années, devrait encore faire monter significativement cette fréquentation. D'autant que l'Esplanade agrandie pourra compter dès 2016 sur un énorme parking de délestage qui sort actuellement de terre juste à côté et qui offrira pas moins de 2.300 places de parking supplémentaires.

D'ici 2018, le centre commercial existant, qui compte 128 enseignes, se verra élargi, prolongé et doté de 50 nouveaux magasins qui prendront notamment place sur la dalle construite au-dessus des actuelles voies de chemin de fer. Des jardins, terrasses et voiries vers les quartiers actuellement situés de l'autre côté des voies ferroviaires (quartier de la Baraque) avec rond-point et zone de "kiss & ride" sont également prévus. A terme, la superficie commerciale brute (GLA) passera de 54.700 m2 à 74.700 m2.

Depuis huit ans, le succès de ce centre commercial atypique -- notamment par son positionnement sur et sous la dalle historique de la ville universitaire -- ne se dément pas. Huit millions de visiteurs annuels sont aujourd'hui enregistrés. Et l'extension, dont Klépierre et le promoteur belge Wilhelm & Co discutent avec les autorités locales et universitaires depuis des années, devrait encore faire monter significativement cette fréquentation. D'autant que l'Esplanade agrandie pourra compter dès 2016 sur un énorme parking de délestage qui sort actuellement de terre juste à côté et qui offrira pas moins de 2.300 places de parking supplémentaires. D'ici 2018, le centre commercial existant, qui compte 128 enseignes, se verra élargi, prolongé et doté de 50 nouveaux magasins qui prendront notamment place sur la dalle construite au-dessus des actuelles voies de chemin de fer. Des jardins, terrasses et voiries vers les quartiers actuellement situés de l'autre côté des voies ferroviaires (quartier de la Baraque) avec rond-point et zone de "kiss & ride" sont également prévus. A terme, la superficie commerciale brute (GLA) passera de 54.700 m2 à 74.700 m2.