L'activité du secteur a néanmoins augmenté de 1,3% par rapport au deuxième trimestre de 2011. Le carnet de commandes des entrepreneurs s'est également maintenu, assurant une activité pour 5,43 mois pendant la période de juin à août. Mais il est en diminution de 0,2% par rapport au trimestre précédent, de mars à mai 2012.

Les chiffres de l'Institut des Comptes Nationaux révèlent également que le nombre d'entrepreneurs pessimistes reste élevé. Leur appréciation de la conjoncture s'est dégradée au mois d'août mais l'écart entre le taux d'entrepreneurs optimistes (7,7%) et pessimistes (19%) ne s'est pas creusé, selon la moyenne trimestrielle.

En outre, le nombre de faillites a diminué de 3,9% pendant la
période de mai à juillet 2012. 442 entreprises de construction ont déposé le bilan, alors qu'elles étaient 460 au cours des trois mois
précédents, de février à avril. Le nombre de faillites se maintient
toutefois à un niveau élevé en comparaison avec les années précédentes. L'emploi dans le secteur de la construction a quant à lui reculé de 0,1% au cours du second trimestre de 2012.

Trends.be, avec Belga

L'activité du secteur a néanmoins augmenté de 1,3% par rapport au deuxième trimestre de 2011. Le carnet de commandes des entrepreneurs s'est également maintenu, assurant une activité pour 5,43 mois pendant la période de juin à août. Mais il est en diminution de 0,2% par rapport au trimestre précédent, de mars à mai 2012. Les chiffres de l'Institut des Comptes Nationaux révèlent également que le nombre d'entrepreneurs pessimistes reste élevé. Leur appréciation de la conjoncture s'est dégradée au mois d'août mais l'écart entre le taux d'entrepreneurs optimistes (7,7%) et pessimistes (19%) ne s'est pas creusé, selon la moyenne trimestrielle. En outre, le nombre de faillites a diminué de 3,9% pendant la période de mai à juillet 2012. 442 entreprises de construction ont déposé le bilan, alors qu'elles étaient 460 au cours des trois mois précédents, de février à avril. Le nombre de faillites se maintient toutefois à un niveau élevé en comparaison avec les années précédentes. L'emploi dans le secteur de la construction a quant à lui reculé de 0,1% au cours du second trimestre de 2012. Trends.be, avec Belga