Dans une station qui se veut mondaine, la multiplication de panneaux portant la mention Te huur ou Te koop constitue en effet aux yeux des autorités loc...

Dans une station qui se veut mondaine, la multiplication de panneaux portant la mention Te huur ou Te koop constitue en effet aux yeux des autorités locales une pollution visuelle qu'elles s'efforcent d'éradiquer. Pareils panneaux, argumente la commune, " constituent peut-être une forme de publicité personnelle mais leur multiplication nuit à l'économie locale ". D'où, dans un premier stade en tout cas, une action de sensibilisation qui prendra la forme d'un courrier adressé aux agences immobilières locales afin qu'elles tempèrent leurs ardeurs publicitaires. " Nous comptons beaucoup sur leur collaboration. Il y va de l'intérêt de tous ", conclut l'échevine qui, évoquant l'exemple d'Ostende où pareille concertation a déjà réussi, se montre confiante.