Ce sont 110 familles qui vont pouvoir apprécier la rénovation de la tour 4 et 20 autres qui pourront jouir des premiers pavillons modulaires en bois construits dans le logement social en Belgique.

Ces derniers sont installés à côté de la Rampe Romaine. Ils sont composés de 13 logements passifs d'une chambre et de 7 autres de trois chambres.

"Les rénovations se succèdent à la Cité Modèle et c'est tout bénéfice pour le confort et la facture énergétique des nouveaux locataires !", a souligné la secrétaire d'Etat au Logement Nawal Ben Hamou (PS). "On y innove aussi avec la construction de pavillons modulaires en bois, une grande première dans le logement social !".

Yves Lemmens, directeur général de la SLRB, a ajouté que "cette technique de préfabrication en bois réduit quasi de moitié le temps de construction, ce qui accélère le chantier. C'est la première fois que nous l'avons utilisé, mais vu le résultat qualitatif et rapide, d'autres projets de ce type vont sûrement suivre ! C'est exactement le type de solutions innovantes et durables que nous privilégions pour augmenter le parc immobilier social de façon rapide et efficace". Trois autres logements de ce type seront bientôt terminés à Watermael-Boitsfort pour la SISP (Société Immobilière de Service Public).

Pour l'immeuble 4, l'isolation thermique respecte désormais les normes de basse énergie. L'immeuble compte 14 appartements 1 chambre et 96 appartements 2 chambres, dont 14 sont destinés aux personnes à mobilité réduite. Il a déjà accueilli ses premiers locataires.

La rénovation de l'immeuble 4 suit celle de l'immeuble 5, chevauche celle de l'immeuble 2 en cours de finalisation et précède celle de l'immeuble 3 qui démarrera à la fin de l'été. Ces chantiers successifs s'inscrivent dans le plan de rénovation globale de la Cité Modèle.

Ce sont 110 familles qui vont pouvoir apprécier la rénovation de la tour 4 et 20 autres qui pourront jouir des premiers pavillons modulaires en bois construits dans le logement social en Belgique. Ces derniers sont installés à côté de la Rampe Romaine. Ils sont composés de 13 logements passifs d'une chambre et de 7 autres de trois chambres. "Les rénovations se succèdent à la Cité Modèle et c'est tout bénéfice pour le confort et la facture énergétique des nouveaux locataires !", a souligné la secrétaire d'Etat au Logement Nawal Ben Hamou (PS). "On y innove aussi avec la construction de pavillons modulaires en bois, une grande première dans le logement social !". Yves Lemmens, directeur général de la SLRB, a ajouté que "cette technique de préfabrication en bois réduit quasi de moitié le temps de construction, ce qui accélère le chantier. C'est la première fois que nous l'avons utilisé, mais vu le résultat qualitatif et rapide, d'autres projets de ce type vont sûrement suivre ! C'est exactement le type de solutions innovantes et durables que nous privilégions pour augmenter le parc immobilier social de façon rapide et efficace". Trois autres logements de ce type seront bientôt terminés à Watermael-Boitsfort pour la SISP (Société Immobilière de Service Public). Pour l'immeuble 4, l'isolation thermique respecte désormais les normes de basse énergie. L'immeuble compte 14 appartements 1 chambre et 96 appartements 2 chambres, dont 14 sont destinés aux personnes à mobilité réduite. Il a déjà accueilli ses premiers locataires. La rénovation de l'immeuble 4 suit celle de l'immeuble 5, chevauche celle de l'immeuble 2 en cours de finalisation et précède celle de l'immeuble 3 qui démarrera à la fin de l'été. Ces chantiers successifs s'inscrivent dans le plan de rénovation globale de la Cité Modèle.