En 2021, le BEP Expansion Economique a vendu 34 terrains représentant 20 hectares, 59 millions d'euros d'investissement et 390 postes de travail. Ces résultats s'inscrivent dans les chiffres moyens des dix dernières années (30 projets moyens, 17,5 hectares, 41 millions d'investissement et 330 emplois par an).

Ajouté aux propriétés d'entreprises revendues ou mises en location, cela représente près de 100 nouvelles entreprises installées dans les parcs et les incubateurs et près de 115 millions d'euros investis ou à investir ainsi que 700 postes de travail, a précisé le Président de BEP Expansion Economique Jean-Marie Cheffert. A l'instar de 2020, l'année 2021 se termine, contre toute attente, sur des résultats positifs en matière d'immobilier d'entreprise, a-t-il ajouté.

Cinq projets phares sont à retenir. Covivins a acquis un terrain de 3,5 hectares à Mecalys (Andenne) et y investit dans un gigantesque pôle commercial et logistique pour près de 20 millions d'euros. Urbano, concessionnaire en motorhome d'Ostende, investit sur le même site 5 millions d'euros et 25 nouveaux emplois y seront créés. EGGO investit 3 millions d'euros à Ecolys et y crée 70 emplois alors le groupe WBC-WAKO s'y implante également. Enfin, la SPRL Cosse va créer 30 postes à Achêne.

Parmi les 34 projets concrétisés en 2021, 9 voient le jour à Mecalys (Andenne/Fernelmont), 5 à Ecolys, 4 à Baillonville-Nord et La Houssaie (Andenne) et 3 à Havelange. Le nouveau parc d'activité de Spontin (Yvoir) sera commercialisé au printemps 2021.

Neuf parcs d'activité économique sont en cours de procédure urbanistique et devraient voir le jour à l'horizon 2026. Il s'agit de Care-Ys (Bouge), d'Onhaye et les extensions de Ciney (Condrolys), Mariembourg, Crealys, Mettet, Chastrès, Baillonville et Mecalys. Ces parcs représentent un potentiel d'environ 240 hectares pouvant accueillir 470 entreprises et 3.300 emplois.

En 2021, le BEP Expansion Economique a vendu 34 terrains représentant 20 hectares, 59 millions d'euros d'investissement et 390 postes de travail. Ces résultats s'inscrivent dans les chiffres moyens des dix dernières années (30 projets moyens, 17,5 hectares, 41 millions d'investissement et 330 emplois par an). Ajouté aux propriétés d'entreprises revendues ou mises en location, cela représente près de 100 nouvelles entreprises installées dans les parcs et les incubateurs et près de 115 millions d'euros investis ou à investir ainsi que 700 postes de travail, a précisé le Président de BEP Expansion Economique Jean-Marie Cheffert. A l'instar de 2020, l'année 2021 se termine, contre toute attente, sur des résultats positifs en matière d'immobilier d'entreprise, a-t-il ajouté. Cinq projets phares sont à retenir. Covivins a acquis un terrain de 3,5 hectares à Mecalys (Andenne) et y investit dans un gigantesque pôle commercial et logistique pour près de 20 millions d'euros. Urbano, concessionnaire en motorhome d'Ostende, investit sur le même site 5 millions d'euros et 25 nouveaux emplois y seront créés. EGGO investit 3 millions d'euros à Ecolys et y crée 70 emplois alors le groupe WBC-WAKO s'y implante également. Enfin, la SPRL Cosse va créer 30 postes à Achêne. Parmi les 34 projets concrétisés en 2021, 9 voient le jour à Mecalys (Andenne/Fernelmont), 5 à Ecolys, 4 à Baillonville-Nord et La Houssaie (Andenne) et 3 à Havelange. Le nouveau parc d'activité de Spontin (Yvoir) sera commercialisé au printemps 2021. Neuf parcs d'activité économique sont en cours de procédure urbanistique et devraient voir le jour à l'horizon 2026. Il s'agit de Care-Ys (Bouge), d'Onhaye et les extensions de Ciney (Condrolys), Mariembourg, Crealys, Mettet, Chastrès, Baillonville et Mecalys. Ces parcs représentent un potentiel d'environ 240 hectares pouvant accueillir 470 entreprises et 3.300 emplois.