Ni Jeroen Piqueur ni son fils Ruben Piqueur n'étaient présents pour la vente aux enchères, comme l'explique le Knack.

Les bâtiments, qui appartenaient à l'entreprise familaire Imaco, sont situés dans une zone résidentielle "à valeur culturelle, historique et esthétique".

"Le démantèlement dans l'empire Piqueur se poursuit"

"Le démantèlement de l'empire de l'ancien patron d'Optima Jeroen Piqueur et de sa famille se poursuit sans relâche", écrit le Knack. La nouvelle société immobilière YES créée par Piqueur et son fils Ruben avait déjà été déclarée en faillite.

Optima fait encore actuellement l'objet de plusieurs procès.

Un autre appartement, situé à Knokke, a également été mis en vente. La villa personnelle de Jeroen Piqueur, située à Latem, est elle aussi mise en vente, pour un prix estimé à 2 millions d'euros. La liste se rallonge avec le yacht de Piqueur, également à vendre.

Pour rappel, Piqueur a été condamné en début d'année à verser une caution de 20 millions d'euros à Optima Bank. L'ancien patron d'Optima a fait appel de ce jugement.

Ni Jeroen Piqueur ni son fils Ruben Piqueur n'étaient présents pour la vente aux enchères, comme l'explique le Knack.Les bâtiments, qui appartenaient à l'entreprise familaire Imaco, sont situés dans une zone résidentielle "à valeur culturelle, historique et esthétique"."Le démantèlement de l'empire de l'ancien patron d'Optima Jeroen Piqueur et de sa famille se poursuit sans relâche", écrit le Knack. La nouvelle société immobilière YES créée par Piqueur et son fils Ruben avait déjà été déclarée en faillite.Optima fait encore actuellement l'objet de plusieurs procès.Un autre appartement, situé à Knokke, a également été mis en vente. La villa personnelle de Jeroen Piqueur, située à Latem, est elle aussi mise en vente, pour un prix estimé à 2 millions d'euros. La liste se rallonge avec le yacht de Piqueur, également à vendre.Pour rappel, Piqueur a été condamné en début d'année à verser une caution de 20 millions d'euros à Optima Bank. L'ancien patron d'Optima a fait appel de ce jugement.