Le ministre en charge de l'Agenda numérique, Alexander De Croo, estime que cette manière de procéder constitue un "grand pas en avant", qui rendra à l'avenir les ventes et les locations de biens plus fluides.

Les candidats acheteurs pourront bientôt non seulement chercher l'habitation de leur rêve en ligne, mais aussi télécharger un éventuel compromis de vente, le lire et le signer. Pour ce faire, ils devront uniquement être munis de leurs cartes d'identité électroniques. Des accords entre propriétaires et locataires pourront aussi être conclus en ligne. Le bureau Dewaele a fait mardi une démonstration de sa plateforme en réalisant une transaction entièrement en ligne, sous les yeux du ministre De Croo.

"Aujourd'hui, il y a encore beaucoup de temps perdu dans l'envoi de documents et l'attente des signatures. Ce processus peut prendre des semaines", explique le CEO Filip Dewaele. D'après lui, la numérisation d'une partie du secteur de l'immobilier permettrait un gain de temps énorme pour les différentes parties.