"Deux leaders du marché qui s'associent, cela ne peut être que bénéfique pour tout le monde !" Koen Nevens, le patron de Cushman & Wakefield pour la Belgique et l'Europe du nord, a le sourire quand il commente sa dernière acquisition effectuée ce mardi, le rachat d'Admos, une société basée à La Hulpe qui est spécialisée dans le design & build et les nouvelles façons de travailler en Belgique et au Luxembourg. Une manière de s'adapter aux nouvelles tendances et aux nouvelles demandes de ses clients. "Nous pouvons désormais proposer des bureaux bien localisés à nos clients, de même qu'un accompa...

"Deux leaders du marché qui s'associent, cela ne peut être que bénéfique pour tout le monde !" Koen Nevens, le patron de Cushman & Wakefield pour la Belgique et l'Europe du nord, a le sourire quand il commente sa dernière acquisition effectuée ce mardi, le rachat d'Admos, une société basée à La Hulpe qui est spécialisée dans le design & build et les nouvelles façons de travailler en Belgique et au Luxembourg. Une manière de s'adapter aux nouvelles tendances et aux nouvelles demandes de ses clients. "Nous pouvons désormais proposer des bureaux bien localisés à nos clients, de même qu'un accompagnement complet aux entreprises qui souhaitent créer ou refondre leurs espaces de travail, fait remarquer Koen Nevens, qui avait déjà pensé à ce pan d'activité il y a dix ans mais qui n'avait osé franchir le cap à l'époque. C'est désormais un produit full circle. Nous sommes les premiers en Belgique à proposer un tel service avec de telles compétences (NDLR : les courtiers JLL et CBRE proposent toutefois déjà ce type de service, à moindre échelle)."Ce rachat s'est finalisé rapidement. Les premières discussions datent de cet été. Les deux parties semblent gagnantes dans le deal : l'une s'adosse à un grand groupe, l'autre propose une nouvelle offre dans l'ère du temps à ses clients. Rien ne change pour les 36 collaborateurs d'Admos qui seront simplement intégrés au sein de Cushman & Wakefield. Ses deux fondateurs, les architectes Anthony Shaikh et Christophe Erkens, restent également à la barre. Ce service est accessible dès ce mercredi. "Les sociétés ne peuvent aujourd'hui plus se passer des new ways of working explique Anthony Shaikh. Il est nécessaire d'optimiser les espaces de travail tout en améliorant la productivité et le bien-être au travail. C'est ce que nous proposons et ce que nous avons effectué dans des sociétés telles que Swift, BMW ou Google. Cette approche est dans l'ère du temps. Ce rachat va nous permettre de prendre une nouvelle dimension, d'autant que nous sommes parfaitement complémentaires. Le marché change, il faut s'en rendre compte. Un client cherche aujourd'hui un immeuble de bureaux en fonction de la manière de travailler qui a été déterminé en amont alors qu'avant c'était l'inverse. C'est un vrai bouleversement."Un constat qui est entièrement partagé du coté de Cushman & Wakefield, qui voit dans ce rapprochement une manière d'accentuer sa position de leader du marché. "Au fur et à mesure que la révolution du lieu de travail gagne en importance, de nombreux clients d'affaires recherchent non seulement notre avis sur l'optimalisation de leur lieu de travail, mais aussi sur une solution Design & Build interne qui transforme l'idée en réalité, explique Koen Nevens. Aujourd'hui, nous pouvons offrir cela à nos clients comme faisant partie de notre gamme de services. Déjà leader du marché en tant qu'agence de bureaux à Bruxelles, nous sommes désormais aussi, suite à cet investissement important, leader du marché Design & Build."XAVIER ATTOUT