Par contre, les négociations avec Ghelamco pour une location dans l'immeuble Spectrum et avec Equilis dans le Trône 100 n'ont pas abouti. "Ce n'est absolument pas lié à un éventuel retrait de nos activités à Bruxelles, comme cela a été écrit dans deux quotidiens, affirme-t-on du côté de WeWork. Juste le fait que les conditions locatives ont changé."

Ghelmaco a, par exemple, préféré rompre le bail et s'orienter vers un autre locataire. Ajoutons que l'ouverture prévue en 2021 dans la Multi Tower figure toujours à l'agenda.