"Etouffer dans l'oeuf le week-end dernier, ce projet de loi dont les ministres compétents discutaient déjà les modalités d'application est un mauvais signal sur le plan de la sécurité juridique", juge Olivier Carrette, le CEO de l'Union professionnelle du secteur immobilier (Upsi).

"La Belgique reste, avec la Grèce, le seul pays de l'Union européenne à ne pas encore autoriser ce régime TVA optionnel sur les loyers professionnels. C'est réellement dommageable car cela aurait rendu le marché belge plus transparent et plus concurrentiel", deplore M. Carrette.

"Etouffer dans l'oeuf le week-end dernier, ce projet de loi dont les ministres compétents discutaient déjà les modalités d'application est un mauvais signal sur le plan de la sécurité juridique", juge Olivier Carrette, le CEO de l'Union professionnelle du secteur immobilier (Upsi)."La Belgique reste, avec la Grèce, le seul pays de l'Union européenne à ne pas encore autoriser ce régime TVA optionnel sur les loyers professionnels. C'est réellement dommageable car cela aurait rendu le marché belge plus transparent et plus concurrentiel", deplore M. Carrette.