La mesure est susceptible de recours durant un délai de 30 jours, a indiqué lundi Bernard Widart, le riverain qui avait enclenché la procédure de recours contre ce permis.

La société Centre 58 projette de faire de l'actuel ensemble de parkings répartis sur dix étages un complexe comprenant 874 places de parking, cette fois en sous-sol, mais aussi des bureaux, des commerces et des logements.

Le collège de l'Environnement a estimé que le dossier ne contenait pas de justification suffisante sur l'impact du projet sur la mobilité et sur le besoin en places de parking dans une telle proportion.

La mesure est susceptible de recours durant un délai de 30 jours, a indiqué lundi Bernard Widart, le riverain qui avait enclenché la procédure de recours contre ce permis. La société Centre 58 projette de faire de l'actuel ensemble de parkings répartis sur dix étages un complexe comprenant 874 places de parking, cette fois en sous-sol, mais aussi des bureaux, des commerces et des logements. Le collège de l'Environnement a estimé que le dossier ne contenait pas de justification suffisante sur l'impact du projet sur la mobilité et sur le besoin en places de parking dans une telle proportion.