L'architecte danois Jakob Sand a fait le déplacement à Bruxelles lundi dernier dans le cadre des rencontres " Lunch with an architect " pour détailler les contours de l'important projet immobilier de Besix (en association avec Vorm) baptisé Sluishuis. Un dossier lancé en novembre 2016 et qui verra sortir de terre 380 appartements " zéro énergie ", 4.000 m2 d'espaces commerciaux, 240...

L'architecte danois Jakob Sand a fait le déplacement à Bruxelles lundi dernier dans le cadre des rencontres " Lunch with an architect " pour détailler les contours de l'important projet immobilier de Besix (en association avec Vorm) baptisé Sluishuis. Un dossier lancé en novembre 2016 et qui verra sortir de terre 380 appartements " zéro énergie ", 4.000 m2 d'espaces commerciaux, 240 places de parking et 30 emplacements pour péniches. Le tout sur 46.000 m2. Le projet est mené par deux bureaux d'architecture : le danois Bjarke Ingels Group (BIG) et le néerlandais Barcode Architects. Ils ont dessiné un immeuble durable à la forme incurvée qui vise à apporter un maximum de lumière naturelle aux différents appartements. " Le bâtiment intègre totalement le concept de vie sur l'eau et affiche un visage différent selon les angles, explique-t-on chez Besix. Du côté de l'eau, le bâtiment est élevé et forme une grande ouverture qui amène l'eau du lac dans la cour intérieure, favorisant également la pénétration de la lumière du jour et la vue sur les appartements intérieurs du complexe. Du côté du quartier urbain voisin, le bloc redescend telle une cascade de terrasses paysagées, créant une transition naturelle entre paysage urbain et environnement naturel. " La prochaine rencontre organisée par " Lunch with an architect " se déroulera le 22 janvier. L'invité sera le célèbre bureau d'architecture suisse Christ & Gantenbein. " Notre événement lancé il y a trois ans commence à devenir un incontournable du paysage bruxellois, explique Nathalie Zalcman, l'une des deux fondatrices. Nous avons accueilli de nombreux architectes de talent. Ces conférences sont dans l'air du temps puisqu'elles correspondent à la volonté de renouveler le paysage architectural bruxellois et d'ouvrir de nouveaux horizons. " Par Xavier Attout.