Un premier hôtel vient d'ouvrir dans le quartier Nieuw Zuid à Anvers, d'autres sont en construction à Bruxelles (en face de la gare de Bruxelles-Midi), à Gand (centre historique) et à nouveau à Anvers (en face de l'opéra). Un programme ambitieux qui doit faire grimper son portefeuille à plus de 450 hôtels disséminés dans 11 pays.

Cette croissance devrait se poursuivre à l'avenir puisque B&B ouvre en moyenne 50 hôtels par an. En Belgique, B&B a fait le choix de s'implanter en centre-ville et d'ériger des hôtels de 130 à 200 chambres. Une stratégie différente de son expansion française où les hôtels économiques de taille moyenne (70-80 chambres) et situés en périphérie avaient sa préférence.

" La Belgique sera une sorte de laboratoire pour nous, explique Louis Caroni, managing director B&B Hotels Benelux. Nous voulons faire de nos hôtels des espaces de vie où, certes le prix est raisonnable, mais au sein desquels les visiteurs ont envie de passer du temps hors de leur chambre de boire un verre sur le rooftop ou de travailler. Pour la zone Benelux, nous faisons appel à des équipes de designers pour créer de nouveaux concepts en restant le plus fonctionnel possible. "

Pour atteindre ses objectifs, le groupe B&B lance un appel aux promoteurs pour construire des hôtels neufs. Il n'exclut pas non plus d'acheter des bâtiments existants pour les rénover et réaliser ensuite des opérations de sale and lease back, s'appuyant sur les reins solides de la maison mère (460 millions d'euros de chiffres d'affaires en 2017).