Appartements les plus chers (en euros)

Waterloo 432.000
Lasne 422.500
Bouillon 388.661
Chaumont-Gistoux 384.000
La Hulpe 372.500
Saint-Vith 341.723
Jalhay 333.350
Rixensart 330.000
Grez-Doiceau 320.523
Ottignies-LLN 300.000

Appartements les moins chers (en euros)

Nassogne 117.500
Châtelet 123.967
Musson 126.000
Charleroi 130.000
Binche 130.000
Fontaine-l'Evêque 130.000
Quaregnon 130.500
Beyne-Heusay 132.000
La Louvière 133.000
Chapelle-lez-Herlaimont 136.390

Ces chiffres (hors frais et droits) sont ceux fournis par la Direction générale Statistique et Information économique du Service public fédéral (SPF) Economie. Ils sont basés sur le quartile 75. Cela signifie que 75% des transactions ont été conclues sous ce montant ou que 25% du marché ciblé se situent au-dessus de ce prix de référence, le plus réaliste selon les professionnels du marché. Tout le monde sait en outre que, sur le marché secondaire (occasion), il faut encore majorer le prix de façade de divers coûts excédentaires qui vont croissants, notamment les habituels aménagements et rénovations (mise en conformité électrique, isolation certifiée, etc.) que tout nouveau propriétaire programme avant même son entrée dans son nouveau bien.

Vous trouverez tous les prix par commune, interviews d'experts, analyses par province et chiffres du marché primaire (neuf) dans le Guide immobilier de Trends-Tendances qui sera dès le jeudi 30 avril en librairie.