M. Wachtmeister, 57 ans, est le créateur d'un des premiers réseaux sociaux au monde, lancé la même année que Facebook en 2004, aSmallWorld, dont il a quitté la direction en 2008.

Best of All Worlds vise la même audience, selon M. Wachtmeister, "les 1% au sommet des internautes, des personnes qui sont en pointe dans leur domaine: banquiers d'affaires, gens de la communication et des médias, de la mode, de la politique... Il ne s'agit pas de la jet-set ou des riches, mais de gens sophistiqués qui ont bon goût".

"C'est plutôt trois millions de personnes qu'un milliard", a-t-il déclaré à l'AFP, alors que Facebook a annoncé en juillet avoir dépassé les 950 millions d'inscrits.

Best of All Worlds se veut tourné vers la recherche d'événements et de contacts, ce que M. Wachtmeister voit comme une amélioration par rapport Facebook qui, selon lui, "est tourné vers le passé" et donne "des informations non structurées sur ce que vos amis ont fait".

Le site est accessible uniquement sur invitation. M. Wachtmeister n'a pas précisé comment ni quand il ferait des bénéfices.

Avec Belga

M. Wachtmeister, 57 ans, est le créateur d'un des premiers réseaux sociaux au monde, lancé la même année que Facebook en 2004, aSmallWorld, dont il a quitté la direction en 2008. Best of All Worlds vise la même audience, selon M. Wachtmeister, "les 1% au sommet des internautes, des personnes qui sont en pointe dans leur domaine: banquiers d'affaires, gens de la communication et des médias, de la mode, de la politique... Il ne s'agit pas de la jet-set ou des riches, mais de gens sophistiqués qui ont bon goût". "C'est plutôt trois millions de personnes qu'un milliard", a-t-il déclaré à l'AFP, alors que Facebook a annoncé en juillet avoir dépassé les 950 millions d'inscrits. Best of All Worlds se veut tourné vers la recherche d'événements et de contacts, ce que M. Wachtmeister voit comme une amélioration par rapport Facebook qui, selon lui, "est tourné vers le passé" et donne "des informations non structurées sur ce que vos amis ont fait". Le site est accessible uniquement sur invitation. M. Wachtmeister n'a pas précisé comment ni quand il ferait des bénéfices. Avec Belga