Le fabricant de GSM Sony Ericsson a de nouveau enregistré des bénéfices au premier trimestre grâce à l'introduction des smartphones au sein du groupe.

Les bénéfices nets ont atteint 21 millions d'euros, contre une perte de 293 millions sur la même période de l'an dernier. Le chiffre d'affaires a baissé de 19 pc à 1,4 milliard d'euros.

Selon le patron de l'entreprise, Bert Nordberg, les nouveaux modèles ont eu un développement positif, à côté de l'effet des mesures de restructuration. Sony Ericsson a vendu au cours des trois premiers mois 10,5 millions d'appareils, environ un quart de moins que l'an dernier. Mais le prix moyen par appareil a augmenté de 12 pc pour atteindre 134 euros.

Pour l'ensemble de l'année, l'entreprise table sur "une légère croissante" pour le secteur.


Trends.be, avec Belga

Le fabricant de GSM Sony Ericsson a de nouveau enregistré des bénéfices au premier trimestre grâce à l'introduction des smartphones au sein du groupe.Les bénéfices nets ont atteint 21 millions d'euros, contre une perte de 293 millions sur la même période de l'an dernier. Le chiffre d'affaires a baissé de 19 pc à 1,4 milliard d'euros.Selon le patron de l'entreprise, Bert Nordberg, les nouveaux modèles ont eu un développement positif, à côté de l'effet des mesures de restructuration. Sony Ericsson a vendu au cours des trois premiers mois 10,5 millions d'appareils, environ un quart de moins que l'an dernier. Mais le prix moyen par appareil a augmenté de 12 pc pour atteindre 134 euros.Pour l'ensemble de l'année, l'entreprise table sur "une légère croissante" pour le secteur. Trends.be, avec Belga