Le premier spot publicitaire devrait être diffusé ce week-end aux Etats-Unis dans la section des "actualisations récentes", a précisé la start-up basée à Los Angeles dans un billet publié en ligne.

Snapchat promet cependant de ne pas mettre de publicités "dans (les) communications personnelles", comme les photos ou les conversations.

Les utilisateurs pourront toutefois ignorer les publicités, qui disparaîtront alors dans les 24 heures. S'ils les visualisent, elles disparaîtront automatiquement.

La start-up entend, avec ce premier contenu payant, gagner davantage d'argent.

Le premier spot publicitaire devrait être diffusé ce week-end aux Etats-Unis dans la section des "actualisations récentes", a précisé la start-up basée à Los Angeles dans un billet publié en ligne. Snapchat promet cependant de ne pas mettre de publicités "dans (les) communications personnelles", comme les photos ou les conversations. Les utilisateurs pourront toutefois ignorer les publicités, qui disparaîtront alors dans les 24 heures. S'ils les visualisent, elles disparaîtront automatiquement. La start-up entend, avec ce premier contenu payant, gagner davantage d'argent.