Le salaire des informaticiens a baissé pour la première fois en 2010 depuis des années, selon une enquête du journal Smart Business Strategies en collaboration avec SD Worx. Les raisons de cette baisse sont la crise économique, l'application d'un index négatif et le caractère cyclique du secteur IT.

Nos spécialistes IT ont toutefois trois raisons de garder le sourire.

Raison n° 1 : la baisse, en outre, est à relativiser puisqu'elle n'est que de 0,02 %, à comparer avec les 3 % ou 4 % de hausse connus les dernières années, développe Smart Business Strategies.

Raison n° 2 : leurs rémunérations devraient bientôt repartir à la hausse. En effet, la demande de spécialistes IT devrait repartir à la hausse. On parle même d'une nouvelle "guerre des talents" qui pourrait éclater dans un ou deux ans et relancer les salaires à la hausse.

Raison n° 3 : le salaire d'un informaticien reste plus élevé que la moyenne belge, à 3.300 euros bruts, contre 2.900.

Trends.be, avec Belga

Le salaire des informaticiens a baissé pour la première fois en 2010 depuis des années, selon une enquête du journal Smart Business Strategies en collaboration avec SD Worx. Les raisons de cette baisse sont la crise économique, l'application d'un index négatif et le caractère cyclique du secteur IT.Nos spécialistes IT ont toutefois trois raisons de garder le sourire.Raison n° 1 : la baisse, en outre, est à relativiser puisqu'elle n'est que de 0,02 %, à comparer avec les 3 % ou 4 % de hausse connus les dernières années, développe Smart Business Strategies.Raison n° 2 : leurs rémunérations devraient bientôt repartir à la hausse. En effet, la demande de spécialistes IT devrait repartir à la hausse. On parle même d'une nouvelle "guerre des talents" qui pourrait éclater dans un ou deux ans et relancer les salaires à la hausse.Raison n° 3 : le salaire d'un informaticien reste plus élevé que la moyenne belge, à 3.300 euros bruts, contre 2.900.Trends.be, avec Belga