A intervalles réguliers, les " collectifs " de coursiers de livraison de repas à domicile font parler d'eux, un peu partout en Europe. Du Royaume-Uni à la France en passant par la Belgique, des groupes de coursiers à vélo des entreprises du numérique comme Deliveroo et UberEats mènent des actions ponctuelles. Des " grèves " pour protester contre leurs conditions de travail. Et ils sont soutenus, dans leurs démarches, par quelques syndicats, comme la CNE (Centrale nationale des employés), qui tentent de s'emparer du dossier.
...