Il n'est pas encore achevé, mais il fait déjà beacoup parler de lui. Station F, le projet de campus initié par l'un des magnats français des télécoms, Xavier Niel, construit pas à pas son écosystème. Il vient d'annoncer les détails de son partenariat avec Facebook, en présence de Sheryl Sandberg, celle qui tient les rênes de Facebook aux côtés de Mark Zuckerberg.
...

Il n'est pas encore achevé, mais il fait déjà beacoup parler de lui. Station F, le projet de campus initié par l'un des magnats français des télécoms, Xavier Niel, construit pas à pas son écosystème. Il vient d'annoncer les détails de son partenariat avec Facebook, en présence de Sheryl Sandberg, celle qui tient les rênes de Facebook aux côtés de Mark Zuckerberg. Au sein du campus parisien, le géant américain développera son propre programme d'accompagnement de start-up. Le Start-up Garage de Facebook aidera de jeunes pousses à croître dans le vaste domaine du big data. Concrètement, le réseau social s'est engagé, via un contrat de " plusieurs millions d'euros sur plusieurs années ", à financer quelque 80 places pour 10 à 15 start-up qui passeront chacune six mois au sein de Station F. Là, les participants bénéficieront de coaching hebdomadaires par des responsables de Facebook dans des domaines aussi variés que l'expérience utilisateur, le marketing, le support technique, etc. Mais Facebook n'est pas le seul grand à se pencher sur le berceau de Station F. D'autres entreprises comme Vente-Privée y développeront des programmes tandis que plusieurs fonds d'investissement y installeront des bureaux. Ce sera le cas notamment de Daphni, Ventech ou Kima Ventures, le fonds créé par Xavier Niel. On trouvera aussi l'incubateur de la grande école de commerce HEC Paris sur le campus. Il faut dire que Station F ne sera pas un incubateur comme un autre. Déployé sur une ancienne gare de fret construite dans les années 1920 par Eugène Freyssinet, Station F devrait devenir le plus gros campus de start-up du monde. Avec 34.000 m2, il prévoit d'accueillir pas moins de 1.000 jeunes pousses en provenance du monde entier. Et une extension destinée à loger quelque 600 personnes est prévue pour 2018. Selon diverses sources, Xavier Niel aurait personnellement investi 250 millions d'euros dans le projet qui pourrait aussi intéresser les entrepreneurs belges. En effet, l'objectif de Station F consiste aussi à attirer des start-up étrangères désireuses de se déployer dans l'Hexagone ou de jeunes entrepreneurs sans frontière. Pas plus tard que cette semaine, un représentant de Station F était ainsi à Bruxelles pour attirer quelques pépites et fonds. Pas de doute : on en entendra encore parler... Ouverture en avril.