Trends-Tendances. Faites-nous le pitch de Companyon !

Adrien Vanden Branden. Le juridique, ce n'est pas la tasse de thé des entrepreneurs et des créateurs de start-up. C'est logique, ils doivent se concentrer sur leur business. Nous leur offrons de la sérénité juridique : nous nous occupons de toutes les démarches légales liées à la constitution de leur société.

Quelles démarches ?

En fonction de leur profil, nous leur conseillons le choix de la société, nous nous chargeons de la rédaction des statuts, du plan financier, des actes notariés, de l'inscription à la Banque-Carrefour des Entreprises et à la sécurité sociale, de la publication au Moniteur belge... Il faut savoir qu'il n'existe aucune check-list simple à utiliser reprenant toutes les démarches à faire en tant qu'entrepreneur.

En quoi est-ce une start-up numérique ?

Nous automatisons un maximum de démarches. Les statuts d'une société ou un plan financier sont facilement standardisables. Au fur et à mesure de notre développement, nous aurons une base de documents de plus en plus large nous permettant de répondre à toutes les demandes, pour tous les types de sociétés, dans tous les secteurs d'activité. Nous automatisons aussi certains transferts d'information vers le client, comme la publication des statuts au Moniteur belge.

Et le prix ?

Nous avons analysé les tarifs pratiqués par les avocats et les comptables, afin de proposer un service plus compétitif. Nous facturons un prix fixe, tout compris, de 1.395 euros hors TVA. En une semaine, tout peut être finalisé. Nous avons déjà pas mal de demandes d'indépendants qui veulent créer une société de management ou une société unipersonnelle.

Une boîte ne se crée qu'une fois. Proposez-vous d'autres produits à vos clients ?

Nous créons pour les entreprises des mini-sites reprenant toutes leurs informations légales. Des sociétés comme Osimis ou Dentisphère nous ont déjà fait confiance. L'idée est de présenter de manière conviviale leurs conditions générales et leurs conditions relatives à la vie privée. Nous nous occupons de la conformité juridique de ces informations et les adaptons automatiquement en cas de modification législative. Toute la maintenance du mini-site est déléguée à Companyon.

C'est donc une formule d'abonnement ?

Oui, c'est vers ce type de formule que nous souhaitons évoluer, afin d'assurer une récurrence dans nos revenus. Notre service lié à la création d'entreprise doit fonctionner comme un produit d'appel. Nous sommes confiants que nous pourrons convaincre ensuite les entrepreneurs et les créateurs de start-up de faire appel à nous pour un accompagnement juridique. Notre objectif est de devenir dans les trois à quatre ans une plateforme full service, capable de répondre à 80 % des questions juridiques de nos clients.