TRENDS-TENDANCES. Faites-nous le pitch d'Explore-Share...

GAUTHIER PONCELET, COFONDATEUR. C'est une plateforme de réservation de séjours et d'activités d'aventure encadrées par des guides professionnels. Cela va de la randonnée en famille une après-midi à une ascension dans l'Himalaya. Trekking, escalade, canyoning, ski de randonnée, raquettes, héliski, etc. Au total, 12.000 activités avec plus de 2.000 guides, dans 90 pays.

Que représente votre start-up aujourd'hui ?

Notre équipe compte 20 personnes entre la Belgique et l'Argentine, où vit mon associé Nicolas Vandepaer. Une grosse part de nos 20.000 utilisateurs hebdomadaires vient des Etats-Unis (20%). Nous attirons aussi des Anglais, des Canadiens, des Allemands, etc. On enregistre 300 demandes de réservation par semaine.

Comment se fait-on connaître d'une clientèle mondiale ?

Quand nous avons démarré en 2015, nous étions seuls sur ce créneau de niche de la " marketplace de la rando ". Cette ancienneté nous donne l'avantage d'un très bon référencement sur Google.

Qui sont vos concurrents ?

La concurrence pourrait venir des marketplaces comme TripAdvisor ou Booking, qui s'est lancé dernièrement dans les " expériences ", mais elles restent généralistes. Il y aussi les agences classiques qui sont sur place. Mais pour le client, ce n'est pas toujours facile de les trouver ou de les contacter. Et nous avons l'expertise du référencement !

Quel est le " business model " d'Explore-Share ?

L'accès à la plateforme est gratuit pour tous. Pour le moment, nous prélevons une commission de 10-20% sur le montant perçu par les guides. Explore-Share est une vitrine pour eux, parce qu'ils manquent souvent de moyens techniques pour se faire connaître. C'est aussi notre plateforme qui se charge des paiements. Donc, on leur évite beaucoup de tracas. Nous envisageons un modèle qui prendrait directement une commission chez le client.

Comment se portent vos finances ?

Nous avons mené deux levées de fonds auprès d'investisseurs belges ( dont Jean-Guillaume Zurstrassen, Ndlr) qui nous ont permis d'investir dans le développement de la plateforme et de la communauté. Le panier moyen est actuellement d'environ 1.000 euros. On n'est pas encore rentables mais on le sera dans quelques mois...