Si l'arrivée prochaine d'un Apple Store à Bruxelles est particulièrement attendue par les aficionados de la marque à la pomme, l'installation d'un "service center" Huawei, ce fabricant chinois de smartphones (et de matériel réseau pour les opérateurs), au coeur de notre capitale ne manque pas non plus d'intérêt.

Nous apprenons, en effet, que la firme chinoise qui emploie 250 personnes en Belgique s'apprête à installer une "boutique" dans le quartier Dansaert au centre de Bruxelles. Enfin une boutique, oui et non : l'emplacement décrit comme un "Huawei Service Center" se veut surtout un point de contact avec la clientèle belge. Le consommateur pourra y trouver du service après-vente, tester les différents produits de la marque (smartphones, tablettes, bracelets connectés et bientôt montre connectée) et acheter des accessoires. Mais pas y acheter de téléphone (pour l'instant ?)... probablement pour éviter que la marque, en pleine phase de construction en Belgique, ne se mette à dos les distributeurs (chaînes spécialisées et opérateurs) avec qui elle travaille.

Booster un succès croissant

La "boutique" a essentiellement pour mission d'asseoir un peu plus la présence et la notoriété de Huawei en Belgique où elle nourrit de grandes ambitions sur le marché B2C. A l'heure actuelle, Huawei est déjà parvenu à réaliser l'exploit de se placer en troisième position sur le marché très convoité des smartphones, derrière Apple et Samsung. Elle détiendrait environ 10% de parts de marché en nombre de téléphones vendus avec 280.000 exemplaires écoulés en 2014 (7% de parts de marché en valeur).

Cela, la firme le doit à ses produits, bien sûr, moins onéreux que les téléphones à la pomme par exemple, mais aussi à une présence de plus en plus soutenue chez nous. Outre des partenariats avec les opérateurs pour proposer ses appareils, Huawei a également posé ses valises dans nombre de distributeurs chez nous et a même inauguré cette année son premier "corner in the shop" chez Mediamarkt à Wilrijk. Le deuxième devrait être inauguré tout prochainement chez Mediamarkt à Bruxelles (rue neuve). Une manière pour Huawei de doper sa visibilité et d'attirer les consommateurs.

Aujourd'hui, 85% des smartphones vendus par Huawei chez nous sont du "moyen de gamme" (comprenez des appareils à moins de 300 €). Mais le Chinois compte bel et bien monter en gamme. Son tout nouveau vaisseau amiral, le smartphone P8, sera proposé en Belgique à 499 €. Et la firme dont le slogan n'est autre que "make it possible" a de grandes ambitions chez nous : son objectif est d'arriver à 15% de parts de marché dans les smartphones d'ici moins de deux ans...