Alors que Las Vegas vit au rythme de son CES et des grands noms de la tech, un petit cocorico belge peut être poussé. En effet, parmi les nombreux prix décernés tout au long du Consumer Electronic Show, l'un d'eux avait de quoi retenir l'attention du Plat pays. Dans le cadre du Baby Tech Summit, une start-up à l'accent belge a été primée d'une médaille d'or au ...

Alors que Las Vegas vit au rythme de son CES et des grands noms de la tech, un petit cocorico belge peut être poussé. En effet, parmi les nombreux prix décernés tout au long du Consumer Electronic Show, l'un d'eux avait de quoi retenir l'attention du Plat pays. Dans le cadre du Baby Tech Summit, une start-up à l'accent belge a été primée d'une médaille d'or au First 1000 Days QuickFire Challenge, organisé par Johnson & Johnson ! Cette start-up, c'est Bloomlife qui n'est pas inconnue de nos lecteurs. En effet, la jeune pousse avait déjà fait parler d'elle. Son système, permettant aux futures mamans de détecter leurs contractions et d'en connaître les caractéristiques (durée, espacement), avait déjà séduit du beau monde: Richard Branson (emblématique fondateur de Virgin), Marc Benioff (fondateur de Salesforce et 47e homme le plus riche de la "tech" selon Forbes) ou encore Young Sohn (vice-président du groupe Samsung) ont marqué leur intérêt pour la firme Bloomlife, cofondée par un Belge et un Américain à San Francisco. Le premier l'a vue gagner l'un de ses concours de start-up sur sa célèbre île, le deuxième y a investi tandis que le troisième compte parmi les membres de son board. Rien que cela.Ce nouvel award remporté par Bloomlife "récompense les innovateurs avec des idées qui changent la donne des technologies de la santé" des jeunes enfants dans les premiers stades de leur vie, grâce à la prévention et à la détection de problèmes potentiels. Outre les 250.000 dollars remportés par la firme, c'est aussi une excellente validation de son concept et de sa solution qui peut réjouir Bloomlife. Fondée par un Belge, Julien Penders, et un Américain, Eric Dy, Bloomlife surfe à la fois sur le créneau hyper tendance des objets connectés et sur le marché lucratif de la grossesse. C.C. à Las Vegas