Trends Tendances: Faites-nous le pitch de Bolt Energy...
...

Trends Tendances: Faites-nous le pitch de Bolt Energy... Pieterjan Verhaeghen: L'énergie verte, aujourd'hui, ce sont majoritairement des fournisseurs qui achètent, à bas prix, des certificats verts à l'étranger. Résultat : un contrat vert ne veut plus rien dire. Notre solution consiste à permettre au consommateur d'acheter son énergie auprès de gens et collectivités identifiés, produisant en Belgique. Concrètement, comment faites-vous ? Nous avons des partenariats avec des producteurs locaux, pas des particuliers mais des organisations (coopératives, grandes entreprises, fermiers, écluses, clubs de sport, villes). Nous achetons l'énergie et les certificats et les couplons avec la consommation des ménages qui choisissent ces producteurs. Quel est votre "business model" ?Nous prenons un fixe de cinq euros par mois comme "frais". Le prix de l'énergie, lui, est connecté au Belpex, le marché de gros de l'énergie. Quel est le rôle du digital dans votre modèle ?Fondamental : nous ne produisons pas l'énergie. Physiquement, rien ne change. Le digital nous permet de gérer les volumes, de faire la balance, l'achat et la vente... Nous avons regroupé cinq outils software as a service et développé notre propre software lié au couplage de l'énergie. Où en sont les activités de Bolt aujourd'hui ?Nous comptons huit collaborateurs et avons démarré en Wallonie cet été. Nous comptons 7.000 clients. Le but est d'arriver à 20.000 pour être rentables.