Les profs de secondaire n'auraient sans doute pas parié sur Mathis André, lui qui a arrêté son parcours scolaire en quatrième. Pourtant, les entrepreneurs Jean-Guillaume Zurstrassen et Harold Mechelynck (Belcube), Davy Kestens (de la start-up SparkCentral) ou Pierre Rion, via le fonds d'investissement WING, croient dans ce jeune entrepreneur de 18 ans qui a cofondé la start-up Faqbot l'année dernière. La jeune pousse située à Mons vient de lever 315.000 euros. " Bien au-delà du projet qui ne manque pas de pertinence, c'est aussi le profil du jeune entrepreneur qui nous a séduit, admet Jean-Pol Boone, membre du comité d'investissement du WING. A 18 ans, il est déjà très sûr de lui, a une bonne vision de ce qu'il fait et est parvenu à parfaitement s'entourer. "
...