La disparition du département "Advertising & Online" fait suite à l'annonce de Microsoft la semaine dernière de vendre ses activités liées à la gestion d'encarts publicitaires à AOL et AppNexus. Quelque 1.200 collaborateurs de Microsoft seraient concernés par ce transfert.

AOL et AppNexus n'ont toutefois pas de siège en Belgique, ce qui donne lieu au licenciement de 11 collaborateurs de Microsoft. Le groupe va toutefois aider ces personnes dans leur reclassement, souligne une porte-parole de Microsoft. Ces travailleurs pourraient même retrouver une autre fonction au sein du groupe.

Le groupe informatique américain a annoncé mercredi la suppression de 7.800 emplois, principalement dans ses activités de téléphonie acquises dans le cadre du rachat du fabricant finlandais de téléphones Nokia, finalisé l'an dernier. L'impact de cette restructuration est très limité en Belgique, les activités en question employant cinq personnes dans notre pays, dont une perdrait son emploi.

Microsoft emploie 380 personnes en Belgique. Le groupe continue à créer de l'emploi, notamment dans les services de cloud, insiste-t-on chez Microsoft.

La disparition du département "Advertising & Online" fait suite à l'annonce de Microsoft la semaine dernière de vendre ses activités liées à la gestion d'encarts publicitaires à AOL et AppNexus. Quelque 1.200 collaborateurs de Microsoft seraient concernés par ce transfert.AOL et AppNexus n'ont toutefois pas de siège en Belgique, ce qui donne lieu au licenciement de 11 collaborateurs de Microsoft. Le groupe va toutefois aider ces personnes dans leur reclassement, souligne une porte-parole de Microsoft. Ces travailleurs pourraient même retrouver une autre fonction au sein du groupe.Le groupe informatique américain a annoncé mercredi la suppression de 7.800 emplois, principalement dans ses activités de téléphonie acquises dans le cadre du rachat du fabricant finlandais de téléphones Nokia, finalisé l'an dernier. L'impact de cette restructuration est très limité en Belgique, les activités en question employant cinq personnes dans notre pays, dont une perdrait son emploi.Microsoft emploie 380 personnes en Belgique. Le groupe continue à créer de l'emploi, notamment dans les services de cloud, insiste-t-on chez Microsoft.