Tout en raideur dans son costume, il s'est attaché pendant deux jours à éviter de se faire rosser en passant son temps à dribbler les sénateurs. Une série de coups à gauche avec une litanie de mea culpa et l'importance de la sauvegarde de la " communauté " pour le bien de tous. Une série de coups à droite visant à noyer les sénateurs dans un discours technique en les confrontant avec le plus de retenue possible - il avait, paraît-il, pris des cours d'humilité avant - à leurs limites en matière de technologie.
...