En 2015, le chiffre d'affaires de l'impression tridimensionnelle pourrait s'élever à 3,7 milliards de dollars et à quelque 6,5 milliards de dollars en 2019.

La société américaine Stratasys, spécialisée dans la fabrication de cette nouvelle génération d'imprimantes, a notamment vu la valeur de ses actions décoller de près de 480% en une année, souligne l'étude d'ABN Amro.

Actuellement, il est déjà possible, pour des particuliers, d'imprimer en 3D à domicile des bijoux ou des coques pour téléphones portables. Dans le monde, au moins 60.000 imprimantes 3D ont été vendues l'an dernier.
L'impression 3D semble également promise à un très bel avenir dans les secteurs médical et industriel.