La firme de Steve Jobs a saisi la justice en plusieurs endroits du monde, afin de bloquer l'arrivée sur le marché de la litigieuse tablette. En Europe, cela a réussi : un tribunal de Düsseldorf a reconnu, en début de ce mois, que cela constituait un problème et a bloqué temporairement sa commercialisation dans l'UE (sauf aux Pays-Bas où une autre procédure judiciaire est en cours). L'affaire doit encore être jugée sur le fond. Aux Etats-Unis, une plainte a également été introduite _en avril_ devant l'International Trade Commission, une des autorités de la concurrence. Samsung y a répliqué en déposant lui-aussi des plaintes.

Depuis quelques années, les fabricants de GSM intelligents et de tablettes s'accusent régulièrement et mutuellement de plagiat. Il faut le dire, ces deux segments de marchés sont à la fois très rentables et en pleine expansion.

Trends.be

La firme de Steve Jobs a saisi la justice en plusieurs endroits du monde, afin de bloquer l'arrivée sur le marché de la litigieuse tablette. En Europe, cela a réussi : un tribunal de Düsseldorf a reconnu, en début de ce mois, que cela constituait un problème et a bloqué temporairement sa commercialisation dans l'UE (sauf aux Pays-Bas où une autre procédure judiciaire est en cours). L'affaire doit encore être jugée sur le fond. Aux Etats-Unis, une plainte a également été introduite _en avril_ devant l'International Trade Commission, une des autorités de la concurrence. Samsung y a répliqué en déposant lui-aussi des plaintes. Depuis quelques années, les fabricants de GSM intelligents et de tablettes s'accusent régulièrement et mutuellement de plagiat. Il faut le dire, ces deux segments de marchés sont à la fois très rentables et en pleine expansion. Trends.be