L'idée des chercheurs de l'UCL consiste à combiner wifi et réseau 3G ou 4G pour améliorer le débit. "Samsung a testé la technologie en utilisant le code de l'UCL dans l'un de leurs smartphones", explique le professeur Olivier Bonaventure, qui dirige le laboratoire. "Un ingénieur de la société a fait la démonstration d'une connexion à 850 Mbps sur l'un de ces smartphones", soit cinq fois plus vite que le débit maximum théorique de la 4G, rapporte le quotidien.

L'idée des chercheurs de l'UCL consiste à combiner wifi et réseau 3G ou 4G pour améliorer le débit. "Samsung a testé la technologie en utilisant le code de l'UCL dans l'un de leurs smartphones", explique le professeur Olivier Bonaventure, qui dirige le laboratoire. "Un ingénieur de la société a fait la démonstration d'une connexion à 850 Mbps sur l'un de ces smartphones", soit cinq fois plus vite que le débit maximum théorique de la 4G, rapporte le quotidien.