Cette acquisition doit permettre à Google de disposer de plus de possibilités pour protéger ses clients cloud des menaces en ligne. L'entreprise californienne a payé l'équivalent de 23 dollars par action Mandiant. Après l'opération, Mandiant entrera dans la division cloud de Google.

Microsoft avait également fait part de son intérêt pour Mandiant, mais le groupe s'était retiré des négociations il y a une semaine.

Cette acquisition doit permettre à Google de disposer de plus de possibilités pour protéger ses clients cloud des menaces en ligne. L'entreprise californienne a payé l'équivalent de 23 dollars par action Mandiant. Après l'opération, Mandiant entrera dans la division cloud de Google. Microsoft avait également fait part de son intérêt pour Mandiant, mais le groupe s'était retiré des négociations il y a une semaine.