Créée en 2014, mais lancée officiellement en mai 2015, l'application Flooz revendique actuellement 20.000 utilisateurs en France. Pour Yannick Borgomano, co-fondateur de Flooz, l'objectif premier était de "montrer qu'à partir du moment où vous proposiez une application qui rend l'échange d'argent facile et amusant, il était possible de décomplexer le paiement en France. Aujourd'hui, nous pouvons dire que cet objectif est atteint."
...

Créée en 2014, mais lancée officiellement en mai 2015, l'application Flooz revendique actuellement 20.000 utilisateurs en France. Pour Yannick Borgomano, co-fondateur de Flooz, l'objectif premier était de "montrer qu'à partir du moment où vous proposiez une application qui rend l'échange d'argent facile et amusant, il était possible de décomplexer le paiement en France. Aujourd'hui, nous pouvons dire que cet objectif est atteint."Flooz est en fait une application de paiement de particulier à particulier via smartphones. L'idée derrière cette application est de pouvoir payer facilement une autre personne. Un café à rembourser, la moitié d'une addition de resto ou simplement un achat en ligne sur un site de 2eme main, le paiement se fait "aussi facilement que l'envoi d'un sms" selon le site.Son fonctionnement est relativement simple vu qu'il suffit de télécharger l'application. Lors de l'inscription, il vous sera demandé votre numéro de carte bancaire, à n'encoder qu'une seule fois. Ensuite, vous créditez votre portefeuille électronique de quelques euros afin de pouvoir effectuer les paiements voulus.Le paiement est possible même si l'autre personne n'a pas l'application Flooz. Dans ce cas elle recevra un SMS l'avertissant qu'un paiement en sa faveur est arrivé. Elle pourra l'encaisser sitôt l'application téléchargée.Sécurité, sécuriséBien évidemment l'aspect sécurité est primordial et pose question. Des questions qui ont été devancées par Flooz étant donné qu'une large partie de leur site est consacré à cet aspect sous forme de "questions-réponses".On apprends ainsi qu'aucune information bancaire n'est stockée sur leurs serveurs mais que tout est conservé et crypté auprès d'un établissement de paiement agréé à la banque de France, à savoir Dalenys (ex-Rentabiliweb).De plus, selon Flooz, il n'y a aucun risque non plus en cas de perte ou de vol de votre smartphone car "votre application est totalement sécurisée par un code secret que vous avez choisi à l'inscription ou par votre empreinte digitale".Aujourd'hui c'est l'aventure du web et du développement à l'international que brigue la start-up. "En lançant cette version web, nous avons certes pensé aux utilisateurs de Windows phones, qui n'avaient jusqu'alors accès à Flooz, mais également à tout ce qu'une plateforme online pouvait apporter en terme d'innovation. Désormais, vous pouvez réclamer un paiement en envoyant simplement l'url de votre pseudo Flooz, lequel devient l'équivalent de votre RIB" explique Louis Grellet, également un des co-fondateurs et CTO de Flooz.Flooz ambitionne aussi une expansion à l'international, déjà entamée en ce début d'année en se rendant accessible aux utilisateurs belges.