La dernière modification des conditions d'utilisation de la messagerie WhatsApp ouvre une fameuse porte au géant Facebook. Grâce à celle-ci, certaines données personnelles confiées à WhatsApp - une plateforme très populaire comptant plus d'un milliard d'utilisateurs dans le monde et permettant de s'échanger des messages, des photos ou des vidéos - sont automatiquement captées par le réseau social. L'utilisateur peut facilement refuser ce transfert d'informations, mais Facebook sait que la plupart des propriétaires de smartphones acceptent sans broncher les (fréquentes) mises à jour de ...