HP est l'une des marques présentes sur le marché. Elle vient de lancer la nouvelle version de son imprimante de poche, la Sprocket Plus (14 x 9 cm) vendue à partir de 140 euros. La nouveauté ? Elle permet d'obtenir des photos plus grandes qu'avec le Sprocket (5,8 x 8,6 cm). Le procédé qui repose sur la technologie Zink sans cartouche ni ruban d'encre reste d'actualité, tout comme le principe de recharge de 10 vues qui se glisse à l'intérieur du boîtier lequel se connecte via Bluetooth à votre smartphone. La prise en main est enfantine avec un seul bouton de mise sous tension situé sous la tranche et un témoin LED pour suivre le déroulement de l'impression. Soixante secondes plus tard, les utilisateurs disposent d'un cliché dont la qualité, entre autres chromatique, a été améliorée par rapport à l'opus précédent. La résolution d'impression en revanche n'a pas bougé d'un pixel (313 x 400 ppp). En attendant la sortie du Sprocket Plus Plus ?

8,6 cm

C'est la longueur des images produites par la nouvelle imprimante nomade Sprocket Plus de HP.

HP est l'une des marques présentes sur le marché. Elle vient de lancer la nouvelle version de son imprimante de poche, la Sprocket Plus (14 x 9 cm) vendue à partir de 140 euros. La nouveauté ? Elle permet d'obtenir des photos plus grandes qu'avec le Sprocket (5,8 x 8,6 cm). Le procédé qui repose sur la technologie Zink sans cartouche ni ruban d'encre reste d'actualité, tout comme le principe de recharge de 10 vues qui se glisse à l'intérieur du boîtier lequel se connecte via Bluetooth à votre smartphone. La prise en main est enfantine avec un seul bouton de mise sous tension situé sous la tranche et un témoin LED pour suivre le déroulement de l'impression. Soixante secondes plus tard, les utilisateurs disposent d'un cliché dont la qualité, entre autres chromatique, a été améliorée par rapport à l'opus précédent. La résolution d'impression en revanche n'a pas bougé d'un pixel (313 x 400 ppp). En attendant la sortie du Sprocket Plus Plus ?