Le réseau social et Microsoft ont renouvelé le partenariat qui les unit depuis 2007, mais y changent les termes. Microsoft, actionnaire minoritaire de Facebook (1,6%), était devenu au moment de cet investissement (240 millions de dollars) son fournisseur exclusif de services publicitaires. Selon les termes du nouvel accord, qui prenait fin fin 2011, Facebook récupère la régie pour l'affichage des encarts publicitaires au coût pour mille, tandis que Microsoft conserve la régie pour le search (bannières et liens sponsorisés liés à la recherche par mot-clé). En contrepartie, le moteur de recherche de Microsoft, Bing, devient le moteur de recherche exclusif de Facebook. Un nouvel atout pour Microsoft, dans sa lutte contre Google.


Trends.be,L'Expansion.com

Le réseau social et Microsoft ont renouvelé le partenariat qui les unit depuis 2007, mais y changent les termes. Microsoft, actionnaire minoritaire de Facebook (1,6%), était devenu au moment de cet investissement (240 millions de dollars) son fournisseur exclusif de services publicitaires. Selon les termes du nouvel accord, qui prenait fin fin 2011, Facebook récupère la régie pour l'affichage des encarts publicitaires au coût pour mille, tandis que Microsoft conserve la régie pour le search (bannières et liens sponsorisés liés à la recherche par mot-clé). En contrepartie, le moteur de recherche de Microsoft, Bing, devient le moteur de recherche exclusif de Facebook. Un nouvel atout pour Microsoft, dans sa lutte contre Google. Trends.be,L'Expansion.com