Les centrales grecques du privé et du public, GSEE et Adedy, ont décidé d'appeler à "une grève générale de 24 heures le 16 juillet" pour protester contre le projet de loi sur les licenciements, selon un communiqué commun. (Belga)

Les centrales grecques du privé et du public, GSEE et Adedy, ont décidé d'appeler à "une grève générale de 24 heures le 16 juillet" pour protester contre le projet de loi sur les licenciements, selon un communiqué commun. (Belga)