Depuis dimanche, le train Fyra a rencontré chaque jour des problèmes (défauts techniques, retards). La SNCB se dit "préoccupée" par ces problèmes. Seize Fyra appartiennent à NS Hispeed et trois à la SNCB. NS Hispeed est aussi responsable de la gestion technique de l'ensemble de la flotte Fyra, précise Bart Crols. L'administrateur délégué de la SNCB a donc invité NS et NS Hispeed, au cours d'une réunion qui se déroulera vendredi, à fournir des explications sur ces problèmes qui ont touché des trains en possession des chemins de fer néerlandais. La SNCB rappelle que NS Hispeed avait assuré à la SNCB pouvoir lancer le Fyra le 9 décembre, avec au moins 10 machines. La société de chemins de fer a enfin souligné mettre "tout en oeuvre afin d'assurer le service des trains de façon optimale et permettre à ses clients d'atteindre leur destination". (MUA)

Depuis dimanche, le train Fyra a rencontré chaque jour des problèmes (défauts techniques, retards). La SNCB se dit "préoccupée" par ces problèmes. Seize Fyra appartiennent à NS Hispeed et trois à la SNCB. NS Hispeed est aussi responsable de la gestion technique de l'ensemble de la flotte Fyra, précise Bart Crols. L'administrateur délégué de la SNCB a donc invité NS et NS Hispeed, au cours d'une réunion qui se déroulera vendredi, à fournir des explications sur ces problèmes qui ont touché des trains en possession des chemins de fer néerlandais. La SNCB rappelle que NS Hispeed avait assuré à la SNCB pouvoir lancer le Fyra le 9 décembre, avec au moins 10 machines. La société de chemins de fer a enfin souligné mettre "tout en oeuvre afin d'assurer le service des trains de façon optimale et permettre à ses clients d'atteindre leur destination". (MUA)