"Sans nous, il n'y aurait pas eu d'enquête sur Fortis. C'est un des actionnaires qui s'étaient signalés auprès de Dolor qui a porté plainte avec constitution de partie civile. Et maintenant, le parquet veut poursuivre l'association et son président pour les 25 euros réclamés en tant que cotisation d'adhésion alors que l'actionnaire en question n'a jamais porté plainte contre nous et ne nous a jamais rien réclamé", a détaillé Me Baudewijns. La chambre du conseil de Bruxelles a reporté sine die, ce jeudi, l'examen du dossier Fortis en raison des devoirs d'enquête complémentaires demandés par plusieurs parties. (Belga)

"Sans nous, il n'y aurait pas eu d'enquête sur Fortis. C'est un des actionnaires qui s'étaient signalés auprès de Dolor qui a porté plainte avec constitution de partie civile. Et maintenant, le parquet veut poursuivre l'association et son président pour les 25 euros réclamés en tant que cotisation d'adhésion alors que l'actionnaire en question n'a jamais porté plainte contre nous et ne nous a jamais rien réclamé", a détaillé Me Baudewijns. La chambre du conseil de Bruxelles a reporté sine die, ce jeudi, l'examen du dossier Fortis en raison des devoirs d'enquête complémentaires demandés par plusieurs parties. (Belga)