Le pessimisme règne parmi les travailleurs et militants présents. L'amertume également. D'aucuns rappellent les efforts consentis par les travailleurs dans le cadre du plan d'investissement conclu en 2012 et le fait que la direction est fréquemment revenue sur ses promesses. Les scénarios qui circulent parmi les nombreuses rumeurs sont une fermeture pure et simple, la suppression d'une équipe ou la fermeture fin 2014. "Je m'attends au début de la fin. Une restructuration avec une fermeture à court terme", déclare Erik Verheyden, délégué principal au syndicat FGTB. "La calme avant la tempête", estime de son côté, Gert Steegmans, du syndicat libéral. (VIM)

Le pessimisme règne parmi les travailleurs et militants présents. L'amertume également. D'aucuns rappellent les efforts consentis par les travailleurs dans le cadre du plan d'investissement conclu en 2012 et le fait que la direction est fréquemment revenue sur ses promesses. Les scénarios qui circulent parmi les nombreuses rumeurs sont une fermeture pure et simple, la suppression d'une équipe ou la fermeture fin 2014. "Je m'attends au début de la fin. Une restructuration avec une fermeture à court terme", déclare Erik Verheyden, délégué principal au syndicat FGTB. "La calme avant la tempête", estime de son côté, Gert Steegmans, du syndicat libéral. (VIM)