Les syndicats ont quitté la table des négociations jeudi car ils estimaient les propositions de la direction pour un plan social largement insuffisantes. Le personnel avait alors débrayé en soirée. Le travail a un peu repris vendredi matin, mais actuellement, l'usine est de nouveau à l'arrêt, selon M. Versavel. Les syndicats attendent que la direction vienne avec une proposition "convenable". (MUA)

Les syndicats ont quitté la table des négociations jeudi car ils estimaient les propositions de la direction pour un plan social largement insuffisantes. Le personnel avait alors débrayé en soirée. Le travail a un peu repris vendredi matin, mais actuellement, l'usine est de nouveau à l'arrêt, selon M. Versavel. Les syndicats attendent que la direction vienne avec une proposition "convenable". (MUA)