Les équipes du matin des entreprises SML, IAC, Syncreon et Lear et de Ford Genk n'ont pas été en mesure de commencer le travail à 06h00. Des travailleurs en colère continuent à bloquer les entrées des sous-traitants, ce qui empêche la production des pièces dont l'usine automobile Ford Genk a besoin pour assembler les véhicules. Il a par ailleurs été convenu mercredi que les quelques irréductibles, qui ne veulent pas se ranger à la majorité qui avait marqué son accord pour la reprise du travail, ne recevront aucun salaire ni aucune indemnité de grève. (471)

Les équipes du matin des entreprises SML, IAC, Syncreon et Lear et de Ford Genk n'ont pas été en mesure de commencer le travail à 06h00. Des travailleurs en colère continuent à bloquer les entrées des sous-traitants, ce qui empêche la production des pièces dont l'usine automobile Ford Genk a besoin pour assembler les véhicules. Il a par ailleurs été convenu mercredi que les quelques irréductibles, qui ne veulent pas se ranger à la majorité qui avait marqué son accord pour la reprise du travail, ne recevront aucun salaire ni aucune indemnité de grève. (471)