"Sur les 600 travailleurs qui n'étaient pas concernés par une prépension, plus de 50% ont retrouvé un boulot aujourd'hui et ne sont pas sur le carreau", a déclaré M. Gozzi, en rappelant que Duferco avait pris l'engagement, lors de l'annonce de la fermeture, de mettre en place un plan social "correct". Au total, Carsid employait près d'un millier de travailleurs. Le groupe Duferco s'était également engagé à participer à l'activité d'assainissement et de reconversion du site, a-t-il rappelé. Duferco va ainsi investir 65 millions d'euros dans le cadre d'un partenariat public-privé avec la Région wallonne, qui investira le même montant, ce qui permet de débloquer une somme de 130 millions d'euros pour la reconversion globale du site sidérurgique de Carsid, étendu sur 104 hectares sur la "Porte Ouest" (Marchienne-au-Pont, Marcinelle, Dampremy) de Charleroi. (Belga)

"Sur les 600 travailleurs qui n'étaient pas concernés par une prépension, plus de 50% ont retrouvé un boulot aujourd'hui et ne sont pas sur le carreau", a déclaré M. Gozzi, en rappelant que Duferco avait pris l'engagement, lors de l'annonce de la fermeture, de mettre en place un plan social "correct". Au total, Carsid employait près d'un millier de travailleurs. Le groupe Duferco s'était également engagé à participer à l'activité d'assainissement et de reconversion du site, a-t-il rappelé. Duferco va ainsi investir 65 millions d'euros dans le cadre d'un partenariat public-privé avec la Région wallonne, qui investira le même montant, ce qui permet de débloquer une somme de 130 millions d'euros pour la reconversion globale du site sidérurgique de Carsid, étendu sur 104 hectares sur la "Porte Ouest" (Marchienne-au-Pont, Marcinelle, Dampremy) de Charleroi. (Belga)