En juillet 2012, la justice avait déjà estimé que l'emballage des Jupiler Blue ressemblait trop à celui de Maes Pils, ce qui pouvait engendrer une confusion auprès du consommateur. AB InBev, qui avait été obligé de retirer des rayons les emballages en question, avait fait appel de cette décision.

"La cour d'appel a désormais confirmé le précédent jugement et donne raison à Alken-Maes, qui était d'avis que l'emballage de Jupiler Blue ressemblait trop à la couleur bleue déposée par Maes pour ses emballages", a précisé le groupe malinois.

En juillet 2012, la justice avait déjà estimé que l'emballage des Jupiler Blue ressemblait trop à celui de Maes Pils, ce qui pouvait engendrer une confusion auprès du consommateur. AB InBev, qui avait été obligé de retirer des rayons les emballages en question, avait fait appel de cette décision. "La cour d'appel a désormais confirmé le précédent jugement et donne raison à Alken-Maes, qui était d'avis que l'emballage de Jupiler Blue ressemblait trop à la couleur bleue déposée par Maes pour ses emballages", a précisé le groupe malinois.