Certains acteurs belges étaient déjà présents dans le classement de l'année passée, notamment Geosea, Openerp et Openway Europe. Basalte, Belighted, Cmosis, Destiny, Fishing Cactus, Itext Software Group et Layerwise rejoignent également la liste. Le Technology Fast50 a été créé pour braquer les projecteurs sur les entreprises technologiques de plus de cinq ans. La croissance du chiffre d'affaires joue un rôle capital. Les sociétés doivent également développer leur propre technologie et la commercialiser. Le 10 octobre, le palmarès final sera dévoilé lors d'une soirée de gala aux Pays-Bas.

"Cette année encore, nous voyons de nombreuses entreprises nominées pour le Fast 50" déclare Luc Van Coppenolle de Deloitte. "C'est un développement très positif qui montre que le secteur technologique au Benelux est en plein essor. Chaque année, de nombreuses entreprises internet, qui dominent le classement, reviennent dans la liste des nominés. Les entreprises de software et de télécom sont également bien représentées. Un certain nombre de sociétés high-tech figurent également parmi les nominés.

Rising Star

Trois startups belges sont nominées pour la compétition parallèle intitulée Rising Star: Limecraft, NGData et Oxypoint. Un jury d'experts jugera ces jeunes entreprises - elles doivent avoir entre un et cinq ans - sur leur potentiel de chiffres d'affaires, scalability et puissance d'innovation. Les participants auront à défendre leur entreprise à l'aide d'un 'elevator pitch' : des présentations concises utilisées par les investisseurs de Silicon Valley.

La liste complète est disponible sur www.fast50.be

Certains acteurs belges étaient déjà présents dans le classement de l'année passée, notamment Geosea, Openerp et Openway Europe. Basalte, Belighted, Cmosis, Destiny, Fishing Cactus, Itext Software Group et Layerwise rejoignent également la liste. Le Technology Fast50 a été créé pour braquer les projecteurs sur les entreprises technologiques de plus de cinq ans. La croissance du chiffre d'affaires joue un rôle capital. Les sociétés doivent également développer leur propre technologie et la commercialiser. Le 10 octobre, le palmarès final sera dévoilé lors d'une soirée de gala aux Pays-Bas. "Cette année encore, nous voyons de nombreuses entreprises nominées pour le Fast 50" déclare Luc Van Coppenolle de Deloitte. "C'est un développement très positif qui montre que le secteur technologique au Benelux est en plein essor. Chaque année, de nombreuses entreprises internet, qui dominent le classement, reviennent dans la liste des nominés. Les entreprises de software et de télécom sont également bien représentées. Un certain nombre de sociétés high-tech figurent également parmi les nominés. Rising Star Trois startups belges sont nominées pour la compétition parallèle intitulée Rising Star: Limecraft, NGData et Oxypoint. Un jury d'experts jugera ces jeunes entreprises - elles doivent avoir entre un et cinq ans - sur leur potentiel de chiffres d'affaires, scalability et puissance d'innovation. Les participants auront à défendre leur entreprise à l'aide d'un 'elevator pitch' : des présentations concises utilisées par les investisseurs de Silicon Valley. La liste complète est disponible sur www.fast50.be