Cette introduction en Bourse devrait donc lui rapporter au minimum 39,2 milliards de dollars de Hong Kong, soit environ 4,5 milliards d'euros. Une option d'attribution excédentaire pourrait augmenter le montant de 685 millions d'euros.

La première cotation aura lieu le 30 septembre sur la Bourse de Hong Kong. AB InBev garde une majorité de 88% des parts de sa filiale.

L'argent levé servira à réduire la dette du brasseur.