Le secrétaire d'Etat aux entreprises, Matt Hancock, estime que cette pratique est inacceptable et affirme qu'une compagnie a déjà renoncé à conclure des affaires avec le brasseur.

Ce dernier répond que le termes de paiement sont déterminés au moment des contrats et approuvés par les fournisseurs.

Aucune autre entreprise ne met si longtemps à payer, s'insurge la société britannique Brewpack, qui assure des livraisons de boissons. Celle-ci refuse désormais de traiter avec AB InBev et se justifie en expliquant qu'elle doit payer son personnel, ainsi que des taxes sur des montants qui n'ont pas encore été encaissés.

La FSB (Federation of Small Business), pendant britannique de l'UCM, souhaite que le gouvernement prenne des mesures pour protéger les petites entreprises de ce type de pratique.

Le secrétaire d'Etat aux entreprises, Matt Hancock, estime que cette pratique est inacceptable et affirme qu'une compagnie a déjà renoncé à conclure des affaires avec le brasseur.Ce dernier répond que le termes de paiement sont déterminés au moment des contrats et approuvés par les fournisseurs. Aucune autre entreprise ne met si longtemps à payer, s'insurge la société britannique Brewpack, qui assure des livraisons de boissons. Celle-ci refuse désormais de traiter avec AB InBev et se justifie en expliquant qu'elle doit payer son personnel, ainsi que des taxes sur des montants qui n'ont pas encore été encaissés.La FSB (Federation of Small Business), pendant britannique de l'UCM, souhaite que le gouvernement prenne des mesures pour protéger les petites entreprises de ce type de pratique.